Direction artistique

Duo Laurencin

Le Duo Laurencin est l’histoire d’une rencontre née du hasard entre Ayumi Nabata, pianiste japonaise, et Boris Benazdia, violoncelliste français, au Conservatoire de Paris en 2011.

C’est d’après Marie Laurencin, peintre et poète parisienne, adulée au Japon, que les musiciens ont choisi de nommer leur duo. Artiste à la grande technique c’est avec ses amis Picasso, Derain, Braque et Matisse qu’elle sera une pionnière dans la recherche de nouvelles formes d’expressions et de nouvelles couleurs comme le cubisme et le dadaïsme.

C’est dans cet esprit que s’est créé il y a huit ans le duo qui est venu s’installer à Bruxelles afin d’y poursuivre sa formation puis d’y résider.

Motivés par la curiosité et l’envie de découvrir de nouveaux langages, Ayumi et Boris abordent avec rigueur et passion les grandes œuvres du vaste répertoire qui leur est offert en gardant une place importante pour des œuvres moins connues ou plus contemporaines.

Ils ont ainsi à cœur de partager avec le public l’expression de la tradition tout en revendiquant un mélange réfléchit d’œuvres plus confidentielles.

Ce travail a été récompensé par un premier prix au concours international de piano et de musique de chambre de Brest et un troisième prix au concours de musique de chambre du festival Musiq’3.

Ils se sont produits en Belgique, en France, au Japon, en Italie, en Angleterre.

Convaincus que la musique doit être accessible au plus grand nombre, et toujours dans un esprit de partage et de découverte, ils ont fondé un festival de musique de chambre en Creuse, France.

Ayumi Nabata, Piano

Ayumi est née dans une famille de pianistes dont elle représente la troisième génération.

Elle commence l’apprentissage du piano auprès de sa mère Yukari Nabata, élève d’Yvonne Messiaen-Lauriod et de sa tante Reiko Shiba, élève de Vlado Perlmutter.

À 18 ans, elle décide de poursuivre sa formation en France et est admise au CRR de Paris dans la classe d’Yves Henry.

Elle fonde le duo Laurencin avec le violoncelliste français Boris Benazdia et travaille avec Guy Danel au Conservatoire Royal de Bruxelles et Paul Meyer et Eric Le Sage dans la classe de musique de chambre du CRR de Paris.

En 2013, Ayumi part étudier au Conservatoire Royal de Bruxelles dans les classes de Jean Claude Vanden Eyden et Dominique Cornil.

Elle y obtient sont Bachelier en Art du Conservatoire Royal de Bruxelles avec la Grande distinction.

Par la suite, elle obtient sont Master en Art également avec la mention « Grande distinction » ainsi qu’un post-master en piano à Gent avec Vitaly Samoshko.

Elle a également obtenu son diplôme de pédagogie musicale au Conservatoire Royal de Mons.

Parallèlement à ses activités d’interprète elle entre dans la classe de composition de Peter Swinnen, au Koninklijk Conservatorium Brussel.

Ayumi est lauréate de plusieurs concours internationaux :

  • Prix “Betsy Diongre” au Conservatoire royal de Bruxelles.
  • 3ème prix du Kyunsung International Piano Competition (Alinck-Argerich Foundation), Corée.
  • 1st prize overall du 7eme concours international de musique Città di Francavilla Fontana « Terra degli Imperiali »Prize en Italie.
  • 1er prix du Concours international de musique « AMIGDALA » en Italie.
  • 2eme prix du Concours international de piano de Brest en France.
  • 2eme prix du 24eme Concours international de musique “Gianluca Campochiaro” en Italie 
  • 2ème place Winner du American Protégé International Piano & Strings Competition for have a Weill Recital at Carnegie Hall (2016).

Elle vient également d’obtenir un premier prix de composition pour sa pièce intitulée : “Le papillon et la bougie”, décerné par le jury du concours “Leonardo 4 Enfants” sur la fable éponyme de Léonard de Vinci. La pièce étant créée à Bozar, Bruxelles et à l’Académie « Sainte-Cécile » à Rome.

Aymi a également étudié avec : Germaine Devèse, Maria João Pires,  Klaus Schilde, Vitaly Samoshko, Eric Lesage, Pascal Rogé, David Saudubray, Denis Pascal, François-René Duchable, Epifanio Comis.

Boris Benazdia, Violoncelle

Boris est un jeune violoncelliste français vivant à Bruxelles.

Diplômé d’institutions musicales de renommée internationale à Paris et Bruxelles dans les classes de Marie Hallynck, Didier Poskin, Edmond Baert, Guy Danel, Muhiddin Durruoglu, Paul Meyer et Eric Lesage. Il a également participé à des Master-Classes avec les quatuors Talich, Pazak, Lindsay, Endellion, Gary Hoffman… 

 Lauréat de plusieurs concours il se perfectionne à la Scuola di Musica di Fiesole de Florence, à l’invitation la violoncelliste légendaire Natalia Gutman, assistée d’Elisabeth Wilson.

Boris est invité à se produire en solo, musique de chambre et au sein d’orchestres et à s’intégrer à différents projets à travers l’Europe à l’occasion de festivals (Ars Musica, Musiq’3, Festivals de Wallonie, Pablo Casals, Ravel, Imuse Enghien, Résonnances, Festival en Poitou…), dans des salles renommées (salle Cortot, Concertgebouw Amsterdam, Studio 1 Flagey, Bozar, La Balsamine, Auditorium de lyon, Royal College Manchester,…), avec de multiples partenaires (François Salque, Juliette Danel, Raphaêl Sévère, Eric Robberechts, Stefan Tarara…) et différents orchestres (ONB, ORCW, Armenia State Symphony Orchestra, Orchestre National de Lyon) et également dans des projets sociaux et éducatifs.

Cette capacité d’adaptation à plusieurs types de projets lui permet d’aborder un répertoire riche et varié de Bach à la création contemporaine.

Il est membre fondateur du Duo Laurencin.

Parallèlement à ces activités musicales, pratiquées avec exigence et intensité et convaincu que le musicien de notre siècle doit être capable de polyvalence, il développe un festival de musique de chambre en Creuse avec ses partenaires afin de développer l’accès à la culture en milieu rural.